Mot clé - Full Tilt Poker

Fil des billets - Fil des commentaires

samedi 5 septembre 2009

Suivre le challenge de Durrrr

Vous avez très certainement entendu du challenge lancé par Tom Dawn alias "durrrr".

Le joueur High-Stakes, durrrr s'est lancé un défi sans précédent dans le monde du poker. Il a proposé de mettre en jeu $1,5 millions contre tout adversaire à $500K, en jouant des heads-up sur quatre tables simultanément en 50 000 mains.

Une fois que la dernière main a été jouée, le joueur qui est devant - même d'une seule main - remporte le challenge. En bref, si "durrrr" gagne, il garde tout l'argent gagné durant le Challenge et les $500 000 de l'adversaire. Si l'un de ces adversaires gagne, il garde ces gains et les $1,5 millions mis en jeu par "durrrr".

Le premier joueur ayant démarré le challenge est Patrick Antonius. C'est sur le site de Full Tilt Poker que j'ai trouvé le moyen simple de suivre le challenge. Il y a toute les statistiques et surtout vous pouvez rejouer les plus grosses mains.

La plus grosse main jouée à ce jour a été remporté par Patrick Antonius. Le montant de cette main joué le 19 juin dernier $477,555.50 Ca fait rêver !



A vous de deviner les mains de chacun ! Sur les 10 plus grosses mains, 8 ont été remporté par Durrrr !

A ce jour c'est Patrick Antonius qui est devant après 23197 mains donc presque à la moitié du challenge. Enfin quand on voit la taille des pots, rien n'est gagné.



Il y aussi un autre site complétement dédié au challenge mais je l'ai moins creusé. www.durrrrchallenge.com

jeudi 15 janvier 2009

Quand la pub s'empare des pros !

Tous les pros sponsorisés par des Poker Room sont payés des fortunes pour porter des vêtements à l'effigie de leur site pendant les tournois.


Parfois ils tournent aussi des publicités, pour attirer toujours plus de nouveaux joueurs et les publicitaires redoublent d'imagination !

Phil Ivey, s’est donc également prêté au jeu et a filmé un spot publicitaire assez marrant pour sa room: "Full Tilt Poker". Ils ont décidé de mettre en avant sa légendaire « poker face ». Le rendu est plutôt sympa, jugez vous-même.


La vie des pros a l'air vraiment dure. Dire qu'il s'est fait payé pour ça !